Toulouse : journée inter-mouvements

C’est lors d’un moment d’interrogation, presque de découragement, que l’idée ou…l’inspiration de rassembler les différents mouvements et associations du diocèse au cours d’une journée,  a été suggérée à un des membres du comité Ensemble pour l’Europe : journée de rencontre qui permettrait de faire connaissance et d’approfondir la communion entre tous.

La  proposition a été accueillie avec enthousiasme par les membres du comité EPE et l’accueil de l’archevêque en a conforté la réalisation. Il a tout de suite proposé comme thème de cette rencontre : « Que tous soient un… », phrase qui lui tient particulièrement à cœur. Les nombreuses réunions préparatoires, avec la participation du vicaire général, ont généré entre les membres présents des différents mouvements du comité EPE une grande fraternité. L’écoute, l’être prêt à perdre…pour définir le programme plusieurs fois revu, le choix du conférencier, le lieu, etc…ont sûrement permis à l’Esprit Saint de se manifester. La disponibilité, le service, la participation harmonieuse de chacun des Mouvements aux préparatifs, suivant les différents dons reçus en fonction des charismes, ont fait de cette journée un moment fort de communion rappelant cette phrase du psaume 133 : « Qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble! ».

A la fin de la journée, l’Eucharistie, présidée par Mgr Le Gall, a  rassemblé tous les participants, renforçant l’unité entre tous.

Un rassemblement donc qui a rempli le cœur de chacun de joie, d’espérance mais aussi de reconnaissance envers tous ceux qui y ont cru et en particulier l’archevêque qui, dès le début, l’a soutenu et encouragé.

Lors du bilan conclusif, réalisé 3 jours après, ressortait l’apport de la journée, forte expérience de communion, pour le diocèse de Toulouse. Le bilan fut aussi l’occasion de faire, sans compromis, le point sur tous les manquements.

Une suite est attendue et c’est lors de la prochaine réunion que seront abordées les perspectives possibles pour définir comment continuer afin que cette rencontre soit réellement le lancement d’un processus de communion, pour « que tous soient un »…

Colette Fauré, Frédéric Colomar

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *