Le pape François encourage « Ensemble pour l’Europe »

Le Brexit vient d’apporter une preuve supplémentaire de l’euroscepticisme ambiant. Diverses élections avaient déjà inquiété, manifestant la montée des fondamentalismes et différentes formes de nationalisme, et pour le moins, un désenchantement vis-à-vis de l’Europe, qui traverse une crise quant à son identité, son rôle dans le monde, et son avenir. En un mot, elle ne fait plus rêver !

L’actualité fait qu’ « Ensemble pour l’Europe », avait programmé un évènement important quelques jours après le vote britannique, à Munich en Allemagne, du 30 juin au 2 juillet 2016.
Un congrès rassemblait près de 2000 personnes des 350 communautés chrétiennes engagées au sein d’Ensemble pour l’Europe et représentant 32 pays. Ce fut l’occasion de nombreuses prises de parole à travers une trentaine de tables rondes et des conférences en assemblée plénière.
Un message d’espérance a été donné ! Une Europe des peuples et une Europe fraternelle sont possibles, et notre avenir sera façonné par une culture du respect et de l‘estime de l‘autre, y compris de l‘étranger.
Ensemble pour l’Europe a dynamisé les personnes et les communautés présentes, dans leur engagement pour une Europe libre, réconciliée, démocratique et solidaire, et affirmer que l’Europe peut continuer à être un don pour le reste de l’humanité ; qu’être « Unis dans la diversité », selon sa devise reste un espoir européen plus actuel que jamais.

Le pape François s’est adressé à la foule rassemblée sur une grand-place de Munich, par vidéo interposée, de même que le patriarche Bartholomée et de nombreuses autres personnalités religieuses et politiques. Le Pape a vivement encouragé Ensemble pour l’Europe à continuer sa mission et à la développer. « Le fait que vous soyez ensemble est une force de cohésion et a un but précis, celui d’appliquer les valeurs chrétiennes en tant que réponses concrètes aux défis d’un continent en crise ». Il a aussi insisté sur le fait que les racines chrétiennes doivent servir de fondement, non au repli identitaire mais à l’ouverture aux différences.
Ensemble pour l’Europe, pour sa part, veut continuer à nourrir la vision d‘un vivre ensemble sur notre continent, qui est plus fort que toute peur et tout égoïsme, et faire confiance à l’Esprit Saint qui renouvelle le monde.

Gérard Testard

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *